Histoire du club

AVANT 1918 : LES PRÉMICES DU FOOTBALL GRANVILLAIS.

1906

On trouve trace du premier club de football à Granville dès 1906 : le Racing Club Granvillais. Leur premier match se déroule sur le stade des Blancs Arbres à Donville-les-Bains, contre l’association sportive du collège d’Avranches. Ce premier derby se solde sur le score de 7 à 0 pour les collégiens avranchais. Cette association sportive disparaît très vite, et laisse place à un club omnisport : la première Union Sportive Granvillaise.

1909

L’Union Sportive Granvillaise crée sa section football, ce qui permet de faire perdurer la pratique à Granville. Cette fois, ils jouent sur le terrain des Blancs Arbres à Donville-les-Bains.

 

(Source : Le journal de Granville ou Le Granvillais de 1909)

1911

L’équipe première de l’USG remporte la coupe de la Manche, bien méritée après une saison réussie.

Devant plus de 1 000 personnes, le 7 mai 1911, l’USG s’oppose au Racing Club de France de Paris, plusieurs fois champions de France et de Paris. Les Granvillais tiennent le match, malgré leur défaite 5-2. Les joueurs, vainqueurs et vaincus, sortent du terrain sous une ovation et les applaudissements du public.

1912

L’année 1912 signe la fin de l’Union Sportive Granvillaise au profit du Stade Granvillais et marque le début d’une nouvelle formule d’organisation, celle du championnat.

 

(Source : Le journal de Granville ou Le Granvillais de 1912)

1918-1933 : DE « STADE GRANVILLAIS » À « UNION SPORTIVE GRANVILLAISE ».

1918

Après la guerre, le Stade Granvillais Athlétique Club se reforme et devient un club omnisport avec des sports athlétiques, du football et de préparation militaire.

Cette année est, notamment, marquée par un match contre le club de La Haye-Pesnel où le Stade Granvillais s’impose 7-1.

 

 

(Source : Le journal de Granville ou Le Granvillais de 1918)

1928

Le 21 juin, après modifications des statuts, le Stade Granvillais devient l’Union Sportive Granvillaise où l’on pratique le cyclisme et l’athlétisme. Toutefois, dès cette année-là, le football cesse d’être pratiqué au club.

(Source : Journal Officiel de la République Française du 20 juin 1928) (Gallica : source)

1933

Après l’arrivée d’un nouveau comité directeur avec comme président M. OLLIVIER, ancien joueur du club, une équipe de football renaît après une fermeture pour manque de moyen quelques années plus tôt. Le premier match oppose l’USG à l’équipe du Stade Enghien-Ermont, sur le terrain du stade du Roc, le 24 décembre.

(Source : Le journal de Granville ou Le Granvillais de 1933)

1934-1954 : LES PREMIERS SUCCÈS DE L’USG.

1934

Cette année débute par l’affiliation de l’USG à la Fédération Française de Football Association par son président Louis OLLIVIER.

Malheureusement, pendant la guerre, la pratique du football cesse.

1946

Sous la directive de Joseph RABSTEJNEK, la reprise du football après-guerre se conclue par la victoire en finale de coupe de Basse Normandie contre Lisieux (1-0).

1947

L’équipe première bat Potigny à Bayeux sur le score de 3 à 1. Ils deviennent champions de 1ère division de Basse Normandie. L’USG va, ensuite, remporter le titre de champion de 1ère division Normande face à l’équipe de l’Aigle.

1954

Fin de saison 1954, le club termine premier en PH et valide donc son billet d’accession à la Division d’Honneur. Ils affrontent, notamment, l’AS Cherbourg, le FC Dieppe, le CS Alençon, l’AS Bayeux, le CA Lisieux…

1954-1957 : LA CONSTRUCTION DU STADE LOUIS DIOR.

1954

La construction du stade Louis Dior se fait progressivement avant d’atteindre le stade que l’on connaît aujourd’hui ; constitué d’un terrain d’honneur, d’une piste cendrée, d’une tribune et de vestiaires.

1955

Cette année-là, le Docteure Lanos-Dior, fille de Louis Dior, montre une forte générosité. Avec ces dons, la ville a ainsi pu construire une entrée d’honneur au stade ainsi que les tribunes. En remerciement à Mme Lanos-Dior, le Conseil Municipal décide de nommer le stade de la route de Villedieu : Stade Louis Dior.

 

(Source : La Manche Libre 1955)

1957

Le 7 avril, a lieu l’inauguration du stade Louis Dior lors des huitièmes de finale de la Coupe de Normandie. Ce match oppose l’USG à l’US Quevilly. Cette dernière l’emporte 7 buts à 1.

Le nouveau stade n’empêche malheureusement pas les joueurs de l’USG de descendre en Promotion d’Honneur.

(Source : La Manche Libre avril 1957)

1956-1974 : LES ANNÉES MAMBERTA.

1956

L’entraîneur Adolphe MAMBERTA, ancien joueur professionnel au FC Sète, prend les rênes de l’équipe première de l’USG. Malgré son arrivée, l’équipe descend la saison suivante en championnat Promotion d’Honneur.

(Source : La Manche Libre août 1956)

1959

Lors de la saison 1958-1959, l’équipe termine, pour la deuxième fois consécutive, première de son championnat de Promotion d’Honneur. Après avoir refusé l’année précédente la montée dans le championnat supérieur, les joueurs de A. MAMBERTA montent en Division d’Honneur pour la saison 1959-1960.

(Source : La Manche Libre du 20/09/1959)

1966

En demi-finale de la Coupe de Normandie, les joueurs éliminent l’US Quevilly 3 à 2. Le 19 mai, l’USG s’incline en finale à Caen contre le FC Rouen, club de CFA, 1 but à 0.

 

(Source : La Manche Libre du 15/05/1966)

1967-1968

Lors de cette saison, les hommes de A. MAMBERTA réalisent un parcours remarquable en Coupe de France. Pour le compte du 5ème tour de la coupe, l’USG élimine le Stade Malherbe de Caen à Venoix, devant plus de 1 800 spectateurs, sur le score de 2 buts à 1.

Au tour suivant, avec plus de 3 000 personnes présentes au stade Louis Dior, les joueurs de l’USG éliminent le Bataillon de Joinville sur le score de 1 à 0.

 

Les 32ème de finale se jouent à Caen, contre le Valenciennes Football Club (D1), les joueurs Granvillais s’inclinent, le  14 janvier 1968, sur le plus petit score 1 à 0.

(Source : affiche du match USG-Bataillon de Joinville le 17/12/1967)

1969

En juin 1969, l’équipe de Granville est championne de Division d’Honneur Normande après avoir remporté le dernier match de la saison contre Évreux. Les joueurs accèdent au Championnat de France Amateur pour la saison suivante. Historique !

(Source : Bulletin Officiel Municipal de Granville de 1970)

(Source : premier match de CFA, USG-Stade Brestois 1969)

(Source : Ouest France 1970)

1970

De nouveau, les joueurs de A. MAMBERTA réalisent un beau parcours en Coupe de France en atteignant les 32ème de finale lors de la saison 1969-1970. Après avoir éliminé Equeurdreville (3-0), Avranches (3-2), Abbeville en match aller-retour (0-0 puis 3-1), Granville s’incline contre Rouen (D1) 3 à 0.

(Source : Ouest France 06/02/1970)

1972

En fin de saison, les joueurs de l’Union Sportive Granvillaise descendent en Division d’Honneur de Normandie où ils resteront 3 saisons.

 

(Source : La Manche Libre du 17/09/1972)

 

La saison suivante, en 1972-1973, l’USG remporte le challenge du fair-play, récompensant l’équipe n’ayant encouru aucun avertissement et ce, en 22 matchs.

1975-1992 : DE L’ÉLITE RÉGIONALE…

1975

Après 3 saisons en Division d’Honneur, et à la suite d’un mauvais classement, les joueurs descendent en Division d’Honneur Régionale pour la saison 1975-1976.

Ils ne restent qu’une saison avant de remonter en Division d’Honneur.

 

(Source : La Manche Libre du 9/05/1976)

(Source : La Manche Libre du 16/05/1976)

1979

Lors de la saison 1979-80, le club joue en DHR. Il y reste une année avant de remonter en DH de Basse Normandie, où il reste 10 ans.

Dans les années 70, l’Union Sportive Granvillaise cesse d’être un club omnisport.

(Source : La Manche Libre du 15/06/1979)

1982

Après avoir éliminé le SM Caen et l’AS Cherbourg en Coupe de Basse-Normandie, les joueurs remportent la finale contre l’AS Trouville-Deauville 2 à 1 devant près de 1 000 spectateurs.

 

(Source : Ouest France 7/06/1982)

1989

Les joueurs de G. LAURENT remportent la Coupe de Basse Normandie contre l’AS Cherbourg à Bayeux sur le score de 3 à 0. Les buteurs de cette rencontre sont L. RENAULT et V. REQUIER à deux reprises.

(Source : La Presse de la Manche du 24/05/1989)

1990-1998 : … AU CHAMPIONNAT NATIONAL.

1991

Sous les ordres de G. LAURENT, l’équipe première de l’USG retrouve le championnat de France en accédant à la Division 4 pour la saison 1990-1991 où ils finissent 8ème.

(Source :  magazine interne du club début de la saison 1991-1992)

1994

Fin de saison 1994, les joueurs de l’USG remportent la Coupe de Basse Normandie face à l’ASPTT de Caen sur le score de 1-0.

(Source : La Manche Libre du 26/06/1994)

(Source : La Manche Libre du 18/06/1995)

1995

Entrainé par Mohamed LEKKAK (« Kiki »), les joueurs jouent les barrages pour accéder à la National 2. Ils s’inclinent, en match aller-retour, contre l’équipe de Forbach.

 

(Source : Ouest France du 27-28/05/1995)

1998

Pendant la saison 1997/1998, les joueurs affrontent Lorient, Vannes, Le Mans, Rennes, Angers… Jusqu’en 1998, les joueurs de l’USG sont à la hauteur de leur classement en CFA 2.

(Source : La Manche Libre du 25/01/1998)

(Source : La Manche Libre du 01/02/1998)

(Source : La Manche Libre du 15/02/1998)

1999-2013 : RECULER POUR MIEUX SAUTER.

1999

En fin de saison 98/99, l’équipe première de l’USG descend en Division d’Honneur où elle y reste 10 ans. Le début des années 2000 est marqué par une stabilisation du club en DH. Déjà en coulisse, un renouveau semble s’installer avec aux manettes le président Guy DUGUET. Il est rejoint quelques années plus tard par Fabrice CLÉMENT et Dominique GORTARI.

(Source : La Manche Libre du 18/07/1999)

2007

L’Union Sportive Granvillaise crée sa première équipe féminine poussines-benjamines.

2010

L’enthousiasme des présidents F. CLÉMENT et D. GORTARI se traduit cette année-là par une accession en CFA 2 sous les ordres de Christophe DUBOSCQ. L’équipe y reste 3 saisons.

 

(Source : Ouest France du 27/04/2010)

2013-à aujourd’hui : J. GALLON OU LA MAGIE DE LA COUPE DE FRANCE.

2013

En fin de saison 2012-2013, l’équipe descend en Divion d’Honneur. Pour la nouvelle saison, 2013-2014, Johan GALLON succède à Christophe DUBOSCQ pour entrainer l’équipe première de l’USG.

Après une première saison sous les couleurs granvillaise, J. GALLON et son équipe remontent en CFA 2.

 

(Source : Ouest France du 22/04/2014)

2014

En fin de saison 2014, les jeunes U13 du club se sont illustrés lors de la coupe Nationale U13 Pitch (dernière édition). Après avoir remportés la phase départementale, ils remportent la phase régionale face au SM Caen. Ils se rendent à Capbreton pour la phase nationale. EXPLOIT !

Devant leurs supporters venus en nombre, les 12 joueurs passent 3 jours à affronter les meilleures équipes nationales et prendre beaucoup de plaisir à jouer au football. Les joueurs ont pu compter sur : Sébastien PERRIER (éducateur) et Hubert HEDOU (dirigeant). Ils finissent 16ème au classement de cette finale nationale après avoir rencontré l’AC Ajaccio (victoire 2-0), Strasbourg (vainqueur de la compétition), l’AS Nancy Lorraine …

Second exploit l’année suivante, l’équipe se qualifie de nouveau pour la phase nationale du Foot Challenge U13 (1ère édition). Les 9 joueurs sont évalués sur leurs matchs, des tests techniques et des quizz. Ils finissent 1er au test de conduite de balle. Sébastien PERRIER (éducateur) et Ludovic LEPENANT (dirigeant) ne peuvent qu’être fiers de cette équipe. Les 9 joueurs présents finissent 14ème au classement. Ils rencontrent Montpellier (victoire 1-0), Limoges (équipe finissant 4ème de la compétition) …

 

À l’issu de ces exploits, plusieurs d’entre eux intègrent des centres de formation.

2016

La saison 2015-2016 est marquée par le spectaculaire parcours du club en Coupe de France. L’équipe première a, par exemple, éliminé Dives (2-0) et St Nazaire AF (0-2) lors des 7è et 8è tour.

Puis, devant plus de 2 000 spectateurs à Louis Dior, elle gagne contre le Stade Lavallois (L2) par 2 buts à 1. Lors des 16èmes de finale, l’USG rencontre Sarreguemines FC où elle gagne 3-1. Le match suivant, pour les 8è de finale, l’équipe reçoit le Football Bourg en Bresse Péronnas (L2), et remporte le match 1-0 après les prolongations.

Le graal le 3 mars, où les joueurs de J. GALLON se voit opposer à l’Olympique de Marseille en ¼ de finale de la Coupe de France. Le match, délocalisé pour l’événement au Stade Michel d’Ornano à Caen, se joue devant plus de 21 000 personnes, record d’affluence encore détenu à ce jour dans ce stade. Malgré un grand match de la part des joueurs Granvillais, l’USG s’incline 1-0.

(Source : Ouest France 04/03/2016)

En terminant deuxième du championnat de CFA 2, les joueurs de l’USG accèdent à la National 2 pour la saison 2016-2017.

(Source : Ouest France 06/06/2016)

(Source : Une de L’Équipe du 08/01 /2018)

Cette même année, le club fête ses 100 ans d’existence.

(Source : La Manche Libre du 17/02/2018)

2018

Les joueurs de J. GALLON ont de nouveau réalisé un excellent parcours en Coupe de France. Après avoir éliminé Vierzon FC par 3-2 lors du 7ème tour, ils ont éliminé l’AS Vitré 2-1 au 8ème tour. Nouvel exploit pour le club, l’équipe élimine les Girondins de Bordeaux, pensionnaire de la Ligue 1, 2-1 après les prolongations. Pour les 16èmes de finale, l’USG s’impose 3-2 contre l’US Concarneau, avant de s’incliner en 8ème de finale contre le FC Chambly 1-0.

(Source : L’Équipe du 07/02/2018)

2020

Après avoir atteint les ¼ de finale puis les 8èmes de finale de la Coupe de France quelques années auparavant, l’USG atteint les 16èmes de finale. Pour cela, ils ont remporté leurs matchs contre l’AG Caen 2-0 puis contre le Stade Plabennécois 0-2 pour le 7ème et 8ème tour. Lors des 32èmes de finale, les joueurs Granvillais s’impose contre le FC Versailles 1-2. L’USG rencontre pour la deuxième fois en Coupe de France l’Olympique de Marseille au Stade Michel d’Ornano à Caen. Après avoir tenu jusqu’à la 75ème minute de jeu, les Granvillais encaissent 3 buts et ainsi s’inclinent en 16èmes de finale.

(Source : Sportacaen du 17/01/2020)